AMAP

Décentraliser pour bien manger

En matière alimentaire nous avons fini par marcher sur la tête. Nous produisons beaucoup, nous produisons même trop puisqu’un tiers de la nourriture atterrit directement à la poubelle. En parallèle la qualité de nos aliments ne cesse de diminuer, à tel point que pour égaler la richesse nutritive d’une pomme de 1950, il faudrait manger 100 pommes de 2016. Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? La réponse tient en un mot: la centralisation.

(suite…)