WeLab

4 minutes

Hack ta ville

« On a beaucoup moins de voisins dans une ville que dans un village ». Alors que plus de la moitié de la population mondiale vit désormais en milieu urbain, nous avons souvent une image négative de la ville, à la fois anonyme et agressive. Et pourtant, il y a d’autres alternatives que de la subir ou de la fuir. Cela passe par la réappropriation des espaces urbains par ses habitants. A l’heure du DIY, la ville se transforme au gré de petites initiatives citoyennes toutes plus ludiques et originales les unes que les autres. Quand la ville devient un terrain de jeu… 

L’urbanisme tactique: une nouvelle vie dans la ville

L’urbanisme tactique est l’art de s’approprier et de ré-inventer sa ville à l’échelle d’une rue ou d’un quartier. Tout à commencé en 2005 à San Francisco (encore et toujours San Francisco !) avec le collectif Rebar. Le collectif a eu cette joyeuse idée de prendre possession d’une place de parking pour l’aménager temporairement en espace de vie.

A l’opposé des grands projets d’aménagement dont les citadins ne sont que les spectateurs, les initiatives d’urbanisme tactique sont lancées par les habitants et se font à petite échelle sur du court terme. Leur coût est également très limité, le but étant surtout de développer du capital social, de prendre du plaisir à vivre ensemble.

Mais l’enjeu est bien plus important qu’une simple rigolade entre voisins. L’urbanisme tactique permet de multiplier les expériences diverses et variées et d’obtenir des retours rapides. De telles opérations peuvent ainsi servir de test à des projets de plus grande envergure. Elles développent également la mobilisation et l’implication des habitants dans leur quartier et créent donc un sentiment de vivre ensemble qui manquait parfois cruellement dans nos grandes agglomérations. 

Comment hacker sa ville?

Parking day

Né de l’initiative du collectif Rebar, le Parking Day existe désormais dans plus de 50 villes du monde. Le concept est toujours le même, s’approprier l’espace urbain, en l’occurence une place de parking, pour en faire un lieu de vie et d’échange. Pendant une journée, le macadam laisse la place à la végétation et à la création. 

Chairbombing

Lancé à New York, le chairbombing est l’art de fabriquer une chaise avec des matériaux de récupération et d’en faire du mobilier urbain. Cerise sur le gâteau, les chaises sont laissées « libres » pendant quelques semaines afin de voir où les habitants préfèrent les installer puis sont ensuite définitivement fixées au sol des endroits les plus populaires. 

Guerilla Gardening

Comment rendre nos villes plus humaines? En invitant la nature à s’y épanouir, même dans les endroits les plus insolites! 

Playstreet

Bloquer la circulation de votre rue pour y organiser un tournoi de basket, un barbecue géant ou s’exercer au roller, ça vous tente? C’est ce que font de plus en plus d’anglo-saxons, notamment à Londres et à NYC. 

Pavement to Plazas

Quand les piétons s’approprient l’espace réservé aux voitures, comme ce fut le cas sur Time Square à New York. 

Depave

Libérons nos sols! Les villes sont souvent recouvertes de macadam. S’il est nécessaire pour les routes et les trottoirs, nous pourrions par contre souvent le remplacer par des espaces végétalisés, comme par exemple dans les cours d’écoles ou sur de grandes esplanades. La motivation est à la fois esthétique et pratique: en cas de très fortes pluies le macadam absorbe moins rapidement l’eau et amplifie les inondations, et par forte chaleur il augmente encore un peu plus la température. 

Pré-vitalisation

Ré-insuffler la vie à des espaces urbains peu ou plus utilisés en passe d’être réaménagés. Il peut s’agir de marchés à ciel ouvert ou de boutiques dans des containers par exemple. Les intérêts d’une telle démarches sont divers: engendrer des revenus pour financer le développement à venir, attirer l’attention du public sur le site, tester des business modèles… 

Pop up Shops

Installation de boutiques ou de bars éphémères dans la ville. 

Par Céline Beaufils 

Enregistrer

Ces articles peuvent vous intéresser

Economie

Zero Waste? Yes we can!

3 minutes Pour manger un biscuit, il faut souvent en passer par l’épreuve des poupées russes: on ouvre un premier emballage, le carton, puis un deuxième, le plastique, puis au fond du troisième,

Urbanisme & Mobilité

Livrer et délivrer la ville

5 minutes Le jour, la nuit… Nos villes sont le théâtre d’un ballet permanent dont on ne parle quasiment jamais. Absolument vital, ce ballet est paradoxalement la source de nombreux désagréments dont

Ne loupez aucun de nos articles !