Archives mensuelles : avril 2016

L’école ouverte sur le monde

Voici une école qui risque de faire détester les vacances: la Fuji Kindergarten de Tokyo. Partant du principe qu’il n’est pas naturel pour les enfants de rester calmes et silencieux, l’architecte Takaharu Tezuka leur a imaginé une école à leur mesure, qui laisse libre court à leur soif d’exploration et de jeux. La cour de récréation est située sur le toit, les classes ne sont pas séparées par des cloisons mais par des caissons en bois modulables et déplaçables à l’envie et le bâtiment de forme ovale entoure un vaste espace vert. Le résultat, ce sont des écoliers en pleine forme (qui parcourent en moyenne 4km par jour rien qu’en jouant). Laisser les enfants libres de courir, tomber, s’entraider, c’est ça l’école de la vie! C’est en tout cas une bonne source d’inspiration pour dépoussiérer notre système éducatif.

Habitat Participatif, l’art et la manière du mieux-vivre ensemble

En 2010, 60% des logements collectifs réalisés étaient des produits défiscalisés. En gros donc, on ne construit plus pour habiter mais pour investir. Voilà qui pose clairement notre problématique: en pleine crise du logement et alors que la spéculation immobilière continue à faire rage, est-il possible d’acquérir un logement abordable, durable et confortable ?
Si nous pouvons répondre par l’affirmative, c’est grâce à cette 3ème voie qui s’ouvre à nous depuis quelques années, l’ habitat participatif. Fonctionnant à la manière d’une « auto-promotion collective », plusieurs familles se regroupent pour concevoir, faire construire et gérer ensemble leur habitat collectif. (suite…)

Blockchain – Sortir du brouillard

On dit d’elle qu’elle pourrait changer le monde, qu’elle pourrait révolutionner nos vies comme Internet a pu le faire il y a 20 ans. Elle, c’est la fameuse Blockchain dont on entend de plus en plus souvent parler, sans jamais vraiment comprendre ce que c’est. Alors nous nous sommes lancé ce gros défi: comprendre et expliquer. Accrochez-vous, c’est parti ! (suite…)

Bienvenue dans l’ère des idées

65% des enfants qui sont aujourd’hui en primaire exerceront un métier qui n’existe pas encore aujourd’hui. Voilà qui semble poser un sérieux problème quant à leur formation. Comment les préparer à l’inconnu ? Et pour nous, les générations Y et Z, qui sommes déjà au travail et y seront toujours dans 20 ans, comment nous assurer de ne pas être has-been avant l’âge ? Les dernières études en la matière sont plutôt rassurantes, car ce qui primera de plus en plus, ce n’est pas le savoir mais la créativité, la capacité à avoir des idées et à sortir du cadre. (suite…)